La fabrique de Margaux

On a tous chez nous un vieux fauteuil qui traîne et qui encombre le grenier. Et sentimentalement parlant, on n’a pas envie de s’en débarrasser. Aujourd’hui, on part à la rencontre de Margaux, une tapissière qui restaure vos sièges pour leur donner une seconde vie.
Présentation et parcours de Margaux

Passionnée d’architecture, c’est au détour d’un stage de 3 jours effectué en Seconde, que Margaux fait la connaissance avec le métier de tapissier. Après le baccalauréat, elle se dirige vers un CAP puis un brevet professionnel en alternance en tapisserie d’ameublement en CFA à Paris. Elle a travaillé dans trois ateliers différents, qui lui ont permis de découvrir des univers différents. Elle a passé deux ans à Caen, un an dans un atelier à Vannes puis un an à Paris, où elle a pu gagner en expériences.

Fraîchement diplômée depuis août 2018, elle suit des formations comme avec entreprendre au féminin qui est une association de femmes entrepreneuses ou qui souhaitent le devenir. Avec cette formation, elle a pu savoir si elle était faite pour créer sa propre entreprise. Dans un second temps, elle s’est inscrit aux étudiants entrepreneurs à l’université de Rennes 1. Elle s’y rend tous les jeudis. Cette formation propose des intervenants qui exposent des problématiques différentes. Ils sont actuellement une vingtaine d’étudiants à suivre ce cours. Cela lui permet de rencontrer du monde et de pouvoir se soutenir mutuellement sur leurs projets respectifs.

Margaux est salariée de sa propre entreprise puisqu’elle travaille avec Elan créateur qui gère des coopératives d’activités et d’emploi. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site : https://cae35.coop/

Zoom sur le métier de tapissier

Avec Ben, ne connaissions pas forcément ce métier. On a donc voulut en savoir un peu plus sur celui-ci. Connaître les techniques et surtout savoir ce que fait un tapissier, s’il exerce uniquement sur des chaises, fauteuils ou bien si il existe d’autres domaines de compétences.

En CAP, Margaux a pu apprendre à faire des chaises en technique traditionnelle. C’est-à dire avec du crin, des ressorts, des toiles naturelles et des sangles. Puis, c’est avec le brevet professionnel, qu’elle a pu apprendre à faire des fauteuils ou des canapés avec cette même technique. Elle a également eu un apprentissage sur des techniques plus récentes, où l’on utilise de la mousse pour des fauteuils modernes ou bien des sangles élastiques à la place de celles en chanvre.

Il existe deux formes de tapissier : il y a le tapissier en siège, ce que je suis, puis, il y a le tapissier en décor.Margaux

Les tapissiers en décor font essentiellement des rideaux, des dessus de lits, des coussins et tout ce qui tourne autour de la décoration. Ce sont deux métiers bien distincts.

la fabrique de margaux atelier rennes
la fabrique de margaux atelier rennes
Pourquoi une boutique / atelier dans Rennes ?


Au début, c’était une blague avec une amie, puis je me suis rendue compte qu’il n’y avait pas d’entreprise assez grosse en Bretagne pour accueillir des salariés. J’avais passé 4 ans avec un patron au-dessus de moi et je souhaitais devenir mon propre patron.Margaux

Difficile de travailler dans un 40m2 et ne voulant plus rester à Paris, elle a hésité entre Nantes et Rennes pour s’installer. Mais elle a pu observer qu’à Nantes, il y avait déjà pas mal de tapissiers alors qu’à Rennes, on en trouvait peu.

Elle a cherché pendant un moment un atelier. Puis elle est tombée sur une ancienne fromagerie dans la rue de Lorient. Elle l’a visité par curiosité puis se fut directement le coup de cœur.


Il faut s’imaginer au moment de la visite, que le lieu ne payait pas de mine. Il y avait une chambre froide dans la pièce et de la moquette partout au sol, ce n’était pas aussi jolie que maintenant.Margaux

Hasard ou coïncidence, mais avant d’être une fromagerie, il y avait aussi un tapissier qui possédait son atelier dans ce bâtiment. Margaux y est installée depuis le 6 mai dernier.

la fabrique de margaux atelier rennes
La fabrique de Margaux

Il faut savoir que son atelier est aussi une boutique. On peut y retrouver des sièges qu’elle chine, restaure et revend. Elle propose également des cours les mardis après-midi, pour les personnes ayant envie de restaurer leurs chaises mais ne sachant pas comment s’y prendre. Ainsi, elles peuvent apprendre à la refaire du début à la fin.

C’est une bonne alternative quand on ne sait plus quoi faire d’une chaise, par exemple, et qu’on ne veut pas le jeter. La plupart de ses clients veulent faire restaurer des fauteuils ayant une valeur sentimentale. On peut y retrouver des pièces comme les fauteuils Voltaire ou les chaises bridges. Ce que Margaux préfère par-dessus tout c’est pouvoir restaurer des pièces qui sortent de l’ordinaire. C’est pour cela qu’il est important pour elle de faire une veille constante sur Leboncoin ou dans les brocantes.

En plus de restaurer, elle peut également poncer le bois si nécessaire, ou bien mettre une patine dessus. Pour des chaises rouillées, elle peut poncer les chromes pour qu’ils brillent. Tant que cela reste de petites réparations, tout est possible.

la fabrique de margaux atelier rennes
la fabrique de margaux atelier rennes

En moyenne pour refaire une chaise de A à Z, en ponçant les chromes et en remettant de la mousse et du tissu, je mets environ 5h. Pour un fauteuil, il faut compter une demi-journée, jusqu’à la finition. Donc c’est pas mal de travail.Margaux

Si vous venez avec une idée de projet, Margaux pourra vous aider et vous conseiller sur vos choix, notamment pour le tissu. Elle vous fera un devis et expliquera s’il faut le restaurer entièrement ou partiellement. Elle peut même se déplacer chez vous, pour observer la décoration afin de choisir un tissu qui s’alignera parfaitement avec votre intérieur. Puis, si vous ne pouvez pas déplacer votre fauteuil, Margaux peut se déplacer en voiture et le ramener.

Le prix d’une restauration ?

Tout va dépendre du bien, de son état et du prix des tissus choisi. Cela peut aller du simple prix au quadruple. Pour les chaises ci-dessous, on les retrouve à 120€. Pour un canapé trois places cela peut aller jusqu’à 3000€.

la fabrique de margaux atelier rennes
la fabrique de margaux atelier rennes
Margaux et la ville de Rennes

Rennaise d’adoption, Margaux connaît bien cette ville et trouve qu’elle se dynamise de plus en plus. Il y a un renouveau, on peut voir de plus en plus de jeunes familles s’y installer. On trouve toujours quelque chose à faire de son week-end. Elle nous a notamment conseillé le bar O’Rétroviseur, un de ses endroits préférés pour passer du bon temps.

C’est sympa comme endroit. La déco est belle et les gens sont super chouettes. On peut même faire des jeux de société. En plus, la musique est cool.

ConceptBoutique/ Atelier
ContactMargaux
Adresse72bis rue de Lorient
Mail lafabriquedemargaux@gmail.com
Instagram https://www.instagram.com/lafabriquedemargaux/
What's your reaction?
0J'aime

Leave a Comment